TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

Victoire française à Madrid pour le Solar Decathlon Europe Sept. 2012

 

© Team Rhône-Alpes - ENSAG-ENSAL-GAIA

vendredi 28 septembre 2012

 

Les écoles nationales supérieures d’architecture de Grenoble et de Lyon à l’honneur dans la compétition internationale Solar Decathlon

 

Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la Communication, est heureuse d’annoncer la victoire du projet d’habitat écologique innovant CANOPEA® développé sous la direction de Pascal Rollet, professeur à l’Ecole nationale supérieure d’architecture de Grenoble, par une équipe pluridisciplinaire d'étudiants de Rhône-Alpes à la compétition internationale Solar Decathlon Europe 2012, qui vient de s’achever à Madrid avec la participation de dix-huit équipes universitaires.

L’équipe étudiante de Rhône-Alpes associe des élèves ingénieurs, des étudiants d’écoles de commerce, des étudiants en sciences et techniques, et des compagnons du tour de France, réunis autour des étudiants des écoles nationales supérieures d'architecture de Grenoble et de Lyon.

Initiée en 2002 par le Département de l’Energie des Etats-Unis la compétition internationale Solar Decathlon est organisée tous les deux ans. Elle a pour objectif le développement de la recherche scientifique dans le domaine des énergies renouvelables et notamment de l’énergie solaire. Le défi proposé aux équipes universitaires en provenance du monde entier est de concevoir et de réaliser le prototype d’une maison de 70 m² ayant le soleil pour unique source d’énergie. Soumis à une évaluation selon dix critères correspondant à dix « concours » consécutifs : qualité architecturale, qualité constructive, efficience énergétique, bilan d’électricité, confort, fonctionnalité, communication, mise en œuvre industrielle, innovation, durabilité). Le projet lauréat est celui qui cumule, comme dans un décathlon olympique, le maximum de points sur les dix critères de la compétition.

Ayant déjà obtenu le quatrième prix avec son projet « Armadillo Box » lors de l’édition 2010 du Solar Décathlon, l’école nationale supérieure d’architecture de Grenoble a souhaité pour cette édition se positionner sous la bannière d’une équipe élargie, l’équipe Rhône Alpes, fédérant autour d’elle un nombre très important de partenaires industriels, de l’enseignement supérieur et de la recherche.

Après avoir obtenu le 1er prix d'architecture, le 1er prix d'innovation, le 1er prix pour les conditions de confort, le 1er prix pour le fonctionnement du prototype, le 2me prix en communication et le 2me prix en industrialisation..... L’équipe Rhône-alpine remporte le Solar Décathlon Europe 2012 après deux ans de préparation et quinze jours d'épreuves en proposant avec le projet prototype CANOPEA® construit et mis au point aux grands ateliers de l’Isle d’Abeau, un collectif de petits immeubles de quartier appelé «Home-towers », inspiré de l'étage supérieur des forêts -la canopée- captant 95% de l’énergie solaire et 30% des précipitations.

Le projet présente quatre caractéristiques propres aux milieux urbains : confort individuel recréé dans un univers collectif, ouverture visuelle sur la nature environnante, mutualisation des ressources énergétiques et des services du bâtiment, enfin meilleure intégration dans les services offerts par l'espace urbain.

Ce projet a été conçu et réalisé avec le soutien d’un nombre important de partenaires institutionnels – Ministère de la culture et de la communication, Ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie, Région Rhône-Alpes, Conseil général de la Haute-Savoie, Villes de Grenoble et Lyon, OPAC du Rhône, ADEME. Des partenaires industriels comme Schneider Electric et EDF ainsi qu'un important réseau d’industriels implantés en Rhône-Alpes ont largement contribué à cette réussite.

Les établissements d'enseignement supérieur du ministère de la culture et de la communication ont été fortement représentés lors de ce concours puisque, outre CANOPEA®, deux autres projets impliquaient des écoles nationales supérieures d’architecture : «Astonyshine » (ENSA de Paris-Malaquais) et « Sumbiosi » (ENSAP de Bordeaux).

Avec les compétences ainsi développées au sein de ses établissements, le Ministère de la culture et de la communication, principal soutien institutionnel du projet CANOPEA® directement issu de l’enseignement supérieur et de la recherche en architecture, dispose d'une position stratégique dans le débat national et international sur l’environnement et sur la transition écologique, notamment dans la perspective de l’organisation du Solar Décathlon 2014, en France à Versailles.

Aurélie Filippetti se félicite de cette récompense encourageante qui témoigne de l’importance et de la pertinence de la pensée architecturale à l’égard du développement durable et illustre de façon exemplaire la qualité de l'enseignement de l'architecture en France.

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

Transition Energétique

Au nom de quoi léguer pour des milliers d'années à des centaines de générations des produits toxiques qui n'auront servi au bien être que de deux ou trois générations ?
Voir le profil de Transition Energétique sur le portail Overblog

Commenter cet article