TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

Que d'espérances déçues, que d'entreprises et d'emplois détruits quand enfin se profilaient d'extraordinaires opportunités !

Avec les lois de Grenelle et le principe de l'obligation d'achat d'avant décembre 2010, tous les outils de base étaient en place. Il fallait bien sûr les améliorer, accompagner et soutenir les collectivités, réviser les tarifs, innover sur le plan juridique et financier, mettre en place des processus de soutien aux filières technologiques françaises. Les solutions existaient et la crédibilité de celles-ci ne faisait, et ne fait toujours aucun doute, mais il est vrai qu'elles auraient plus servi l'intérêt général que celui d'actionnaires de sociétés qui elles ont depuis des années compris quelle manne financière représente le secteur de l'énergie... !

 

Il faut vraiment se demander pourquoi notre gouvernement a choisi le plus compliqué et le moins intéressant pour notre pays quand le plus facile et le mieux pour les collectivités et les entreprises était à portée de main...

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

Transition Energétique

Au nom de quoi léguer pour des milliers d'années à des centaines de générations des produits toxiques qui n'auront servi au bien être que de deux ou trois générations ?
Voir le profil de Transition Energétique sur le portail Overblog

Commenter cet article