TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

Mouvement des territoires à énergie du CLER : La charte TEPos

cler

Mouvement des territoires à énergie positive du CLER (Comité de Liaison des Energies Renouvelables)

Un territoire à énergie positive est un territoire dont les besoins d’énergie ont été réduits au maximum et sont couverts par les énergies renouvelables locales, selon les 3 principes de la démarche négaWatt  : sobriété énergétique, efficacité énergétique et énergies renouvelables.

Un territoire à énergie positive est aussi un territoire qui adopte des approches spécifiques répondant à de nombreux autres enjeux (économiques, sociaux, démocratiques et environnementaux) en faveur d’un authentique développement durable.


En savoir plus sur les territoires à énergie positive


-----------------


Le réseau des territoires à énergie positive rassemble de manière informelle des acteurs du monde rural souhaitant aborder la question de l’énergie dans une approche globale du développement du territoire.

Le réseau est composé de 3 collèges :

  • Porteurs de projet
  • Collectivités locales
  • Structures de soutien
Pour ses membres, la participation au réseau répond à plusieurs objectifs :
  • Capitaliser et mutualiser les diverses expériences menées dans les territoires,
  • S’engager à devenir un territoire à énergie positive et faire reconnaître son engagement,
  • Promouvoir ses opinions en matière d’énergie auprès des institutions et pouvoirs publics.
 
------------------
 
Au niveau européen, le projet « 100% RES Communities » (avril 2012-mars 2015) vise à mettre en réseau les territoires à énergie positive de 10 pays. Cette dynamique confortera le réseau Rurener, fondé en 2011, s’inscrira dans le mouvement de la Convention des Maires et conduira à une adaptation en profondeur de la Ligue des Champions EnR.
 
En savoir plus sur les dynamiques européennes

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

Transition Energétique

Au nom de quoi léguer pour des milliers d'années à des centaines de générations des produits toxiques qui n'auront servi au bien être que de deux ou trois générations ?
Voir le profil de Transition Energétique sur le portail Overblog

Commenter cet article