TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

MOST : une turbine éolienne offshore de 10 MW planifiée pour 2015 en Chine

Chaine_assembalge_eolienne_2___Guodian.jpgDans son dernier plan quinquennal d'innovation industrielle 2011-1015 publié intégralement par le MOST (Ministère de la Science et de la Technologie), le gouvernement chinois a exprimé clairement sa volonté de doter son industrie d'une turbine éolienne offshore de 10 MW d'ici 2015.

 

La demande peut s'adresser à plusieurs grands fabricants chinois. Ils sont 48 sur le marché intérieur mais ceux qui ont le plus de chances de réaliser cet exploit technologique sont XEMC (Xiangtan Electrical Machine Co. Lt), Guodian ou Smart Power Turbine, la co-entreprise récemment fondée  en Chine par Siemens et Shanghai Electric pour la fabrication sur le sol chinois de la nouvelle turbine 6MW. 

 

Mais l'appel lancé dans le dernier plan semble surtout s'adresser à Sinovel et Goldwind déjà engagés dans une lutte sans merci à la puissance avec leurs concurrents intérieurs sur des éoliennes de grande puissance (6 et 7 MW).  En Chine, 5 GW de capacité installée concerneront l'éolien offshore d'ici  2015 et 30 GW d'ici 2020.

 

Le nouveau coup d'accélérateur donné par le gouvernement avec "l'exhortation" contenue dans le plan 2011-2015 vise non seulement la "super puissance", mais aussi "l'excellence dans le domaine de la production éolienne offshore", synonyme d'approvisionnement fiable du marché intérieur et surtout de possibilités de succès à l'exportation. C'est assez nouveau.

 

Article : Mer-Veille du 03 mai 2012

 


Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Transition Energétique

Au nom de quoi léguer pour des milliers d'années à des centaines de générations des produits toxiques qui n'auront servi au bien être que de deux ou trois générations ?
Voir le profil de Transition Energétique sur le portail Overblog

Commenter cet article