TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

Moi, François Hollande, président de la République… Et la filière solaire française de reprendre espoir…

francois-hollande.jpg

Moi, président de la République, je ne vilipenderai pas l’énergie solaire comme mon prédécesseur a pu le faire tout au long de ces derniers mois, en s’interdisant même d’en dire du bien sous l’influence de quelques lobbys


Moi, président  de la République, je m’engage à réduire la part du nucléaire de 75 à 50% à horizon 2025 et à faire l'effort pour que les énergies renouvelables et l’énergie solaire soient considérablement développées


Moi, président de la République, je vais faire voter dès cet été une loi de décentralisation pour donner aux Régions la compétence des énergies renouvelables, et par la même, leur redonner un nouveau souffle. Les financements européens du FEDER seront gérés directement par les Régions qui réserveront 20% de son montant aux énergies renouvelables


Moi, président de la République, je vais m’appliquer à activer le volet de croissance européen par le biais d’un plan de relance de 200 milliards d’investissement consacrés aux réseaux et infrastructures, aux technologies de pointe et aux énergies renouvelables


Moi, président de la République, je doterai dans les semaines qui viennent de 20 milliards d’euros  une banque publique régionalisée d’investissement afin de soutenir l’ensemble des PME françaises et, parmi elles, celles du solaire qui ont eu à souffrir du moratoire et des politiques de stop-and-go  


Moi, président de la République, je fixerai un nouveau cadre pour les énergies renouvelables avec des tarifs d’achat établis en étroite collaboration avec la filière et bien positionnés à travers un pilotage fin et sans à-coup, évolutif et graduel sans gabegie ou effet d'aubaine


Aujourd’hui, l’anaphore n’est plus conceptuelle, elle est devenue une réalité. Et la filière solaire française de reprendre espoir…

 

Article : Tecsol du 06 mai 20112

 


Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Transition Energétique

Au nom de quoi léguer pour des milliers d'années à des centaines de générations des produits toxiques qui n'auront servi au bien être que de deux ou trois générations ?
Voir le profil de Transition Energétique sur le portail Overblog

Commenter cet article