TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

Le tiers investissement

Intro

Le tiers investissement – alternative de financement ou moteur de changement au service de la copropriété

Triple constatation :

  • Beaucoup de copropriétés sont de vraies passoires énergétiques
  • Les divergences de points de vue (copropriétaire bailleur voulant minimiser les frais, copropriétaire occupant voulant diminuer ses charges) créent souvent une situation de blocage ;
  • Même lorsqu’il existe une volonté d’agir, la copropriété se trouve souvent face au problème de financement mais aussi de compétences techniques pour réaliser un projet.

« Un audit énergétique a été réalisé, et maintenant ? »

Le tiers investissement permet de répondre à toutes ces questions :

  • Amélioration de l’efficacité énergétique du bâtiment ;
  • Les économies permettent de rembourser l’investissement ;
  • Un expert technique accompagne la copropriété et garantit les économies (puisqu’il n’est remboursé qu’au prorata des économies réalisées).

Le tiers investisseur apporte non seulement le financement, mais aussi l’expértise technique et la garantie des performances

Mécanisme

Tiers investissement, comment ça marche ?

 

Lorsqu’un projet d’économies d’énergie est identifié, Sophia Environment prend en charge l’ensemble des frais liés à cet investissement : audits, développement du projet, frais administratifs, matériaux et installations,… Concrètement, cette prise en main se traduit par un prêt à la copropriété qui lui permet de payer les différents fournisseurs.

 

En contrepartie, une fois les travaux terminés, Sophia Environment va capter une partie des économies réalisées.

Annuellement, un décompte des économies est fait par le tiers investisseur. Ce décompte respecte la norme internationale de calcul des économies d’énergie (IPMVP) et est donc vérifiable par un tiers.

 

Etant donné que seule une partie est captée, le client réalise, dès le début, des économies sur sa facture énergétique. Au terme du contrat, le client profite entièrement des économies d’énergie.

 

 

tiers-investisseur

Avantages

Avantages du tiers investissement pour la copropriété

  • Profite des économies dès la première année (en général ~20% des économies totales) ;
  • Pas de montage financier complexe à mettre en place au niveau du client ;
  • Interlocuteur unique pour l’ensemble du projet ;
  • Contrat avec garantie de performance. Etant donné que le financement n’est remboursé que pas les économies réalisées, la viabilité financière de notre société en dépend !
  • Réalisation coordonnée des mesures : lorsque les mesures sont financées par fonds propres, on travaille souvent par étapes. Cette méthode mène parfois à des situations aberrantes (ex : on place une nouvelle chaudière performante. Quelques années plus tard on isole le bâtiment. On se retrouve dès lors avec une chaudière surdimensionnée). Le tiers investissement permet de réaliser l’ensemble des mesures en un seul projet et d’arriver à de meilleurs résultats que lors d’interventions sporadiques.
  • Pour les immeubles en copropriétés : augmentation de la valeur du bien pour les copropriétaires bailleurs, diminution de la facture énergétique des locataires et double effet positif pour les copropriétaires occupants.

Etapes d’un projet

Les étapes d’un projet de performance énergétique

  • Audit des installations, permettant d’identifier des opportunités d’économies d’énergie et de définir la situation de base. Cet audit est à réaliser préalablement à l’accord concernant le contrat de performance. ;
  • Rédaction d’une proposition d’investissement, basée sur les résultats de l’audit
  • Formalisation avec le client du service demandé : température, qualité de l’air, éclairement…;
  • Choix des partenaires, financement et suivi des travaux, établissement des contrats de maintenance etc. ;
  • Engagement dans la durée : responsable des économies, le tiers assure le suivi de la maintenance pendant une période déterminée (~10 ans) et contrôle la performance dans le temps.

Les projets concernés :

  • Énergies renouvelables
    (panneaux solaires, cogénération, pompes à chaleur…) ;
  • Equipements techniques
    Equipements techniques plus performants (chaudières à condensation, ventilation, régulateurs et thermostats) et réglage des équipements existants ;
  • Isolation
    Isolation des bâtiments (isolation toiture, plancher, façade, châssis) ;
  • Interventions localisées diverses
    Isolation tuyaux de chauffage, installation d’ampoules économiques, pose d’isolant derrière les radiateurs ;

Si d’autres types de travaux doivent être réalisés (rénovations, nouvelles constructions), nous pouvons également intervenir dans le financement d’un éventuel surprix lié à l’intégration de la composante environnementale (meilleure isolation, chaudière à plus haut rendement etc.).

 

Calcul des économies – IPMVP

 

evo logo

 

 

La méthode de calcul des économies n’est pas sans importance. En effet, plus que la simple comparaison des factures énergétiques avant et après le projet, il est nécessaire de prendre en compte toute une série de paramètres exogènes: température extérieure, prix de l’énergie, coût de maintenance supplémentaires ou évités,…

 

Afin d’intégrer ces différents facteurs dans nos calculs, nous faisons appel au protocole IPMVP (International Performance Measurement and Verification Protocol) mis en place par l’organisation EVO. Ce protocole, reconnu internationalement, présente les lignes directrices du calcul des économies liées à des projets d’économie d’énergie. Le respect de ces consignes permet la vérification des calculs par un tiers et offre donc au client une garantie supplémentaire.

 

http://www.sophia-group.be/sophia-france-third-party.php

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

Transition Energétique

Au nom de quoi léguer pour des milliers d'années à des centaines de générations des produits toxiques qui n'auront servi au bien être que de deux ou trois générations ?
Voir le profil de Transition Energétique sur le portail Overblog

Commenter cet article