TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

La France prisonnière de sa culture nucléaire et des lobbies qui le protègent

Contrairement à l'Allemagne, la France prisonnière de sa culture nucléaire et des lobbies qui le protègent, n'a pas à temps créé les filières ENR qui nous font aujourd'hui tant défaut et quand celle du photovoltaïque est née, on l'a tué dans l'œuf, en faisant pour le comble disparaître près de 30.000 emplois !

 

Pire, quand le gouvernement met en place le nouveau processus des « appels d'offres ENR » pour à la fois « les développer et favoriser l'émergence de filières technologiques françaises » c'est le résultat contraire qui est obtenu (j'ai connaissance d'une société exemplaire et reconnue pour ses innovations qui suite au récent appel d'offre et à ses modalités est prête à quitter la France, tant le texte de cet appel offre répond mal aux objectifs officiellement annoncés.

 

Et pourtant, entre l'hydraulique, l'éolien, le solaire et la biomasse, la France détient le premier potentiel d'énergie renouvelable en Europe !!

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Transition Energétique

Au nom de quoi léguer pour des milliers d'années à des centaines de générations des produits toxiques qui n'auront servi au bien être que de deux ou trois générations ?
Voir le profil de Transition Energétique sur le portail Overblog

Commenter cet article