TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

La Chine, plus gros investisseur en énergies propres

 

 

La Chine (54, 4 milliards de dollars investis en 2010) et l’Allemagne (41,2 milliards) sont en tête du classement des pays du G20 pour leurs financements privés des énergies propres, selon Pew.

 

Pew Environment Group vient de publier un rapport sur les investissements privés dans les énergies propres dans les pays du G20. De 2004 à 2010, ils ont augmenté de 630%. L’an dernier, la hausse a été de 30%, pour arriver à un total de 243 milliards de dollars (172 milliards d’euros) en 2010.

 

L’étude montre que la Chine consolide sa position de numéro un mondial, avec 54,4 milliards de dollars (+39% par rapport à 2009) investis l’an dernier – une somme qui était celle dépensée pour le monde entier en 2004.

 

Un doublement en Allemagne

 

Les investissements privés ont doublé en Allemagne, arrivant à 41,2 milliards de dollars, passant de la troisième place en 2009 à la deuxième l’an dernier. Les Etats-Unis ont au contraire échangé leur place avec l’Allemagne (jusqu’en 2008 ils étaient au premier rang), avec 34 milliards de dollars (contre 22,5 en 2009).

 

La Grande-Bretagne a connu la chute la plus forte au classement, de la cinquième à la 13ème place. La France est remontée de la 12ème à la 9ème place, avec 4 milliards de dollars en 2010 (3,2 en 2009).

 

Les politiques nationales comptent, souligne Pew: « Des pays comme la Chine, l’Allemagne, l’Italie et l’Inde étaient attirants pour les financiers parce qu’ils avaient des politiques nationales » favorables, alors que « il y a de l’ambiguïté autour des politiques sur l’énergie renouvelable aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne, ce qui a probablement amené les investisseurs à regarder des opportunités ailleurs ».

 

Michael Liebreich, CEO de Bloomberg New Energy Finance, a commenté le rapport en estimant que les Etats-Unis manquent des occasions pour l’investissement comme pour l’emploi. La Chine au contraire est devenue le premier fabricant mondial de turbines éoliennes et de panneaux solaires, a-t-il souligné.

 

Parmi les différentes technologies, c’est le solaire qui a connu la plus forte croissance (+59%, à 79 milliards de dollars d’investissements), tiré par les petits projets résidentiels. Au niveau mondial, plus de 17 gigawatts d’électricité solaire ont été installés l’an dernier.

 

Sources: communiqué, rapport (PDF de 51 pages, 3,72 Go)

 

http://www.smartplanet.fr/smart-technology/la-chine-plus-gros-investisseur-en-energies-propres-1851/

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

Transition Energétique

Au nom de quoi léguer pour des milliers d'années à des centaines de générations des produits toxiques qui n'auront servi au bien être que de deux ou trois générations ?
Voir le profil de Transition Energétique sur le portail Overblog

Commenter cet article