TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

La capacité de production mondiale des énergies renouvelables dépasse de près de 50 % celle du parc nucléaire

Les investissements dans les énergies renouvelables à l'échelle mondiale ont augmenté de 600 % depuis 2004, et sont principalement réalisés dans les pays du G20. En 2011, 83,5 GW d'EnR ont été installés. 

 

 

La capacité de production mondiale des énergies renouvelables dépasse de près de 50 % celle du parc nucléaire

 

 

Les investissements dans les énergies renouvelables à l'échelle mondiale ont progressé de 6,5 % en 2011, atteignant 263 milliards de dollars, indique le Pew Charitable Trusts dans son étude annuelle intitulée "Qui gagne la course à l'énergie propre ?". "L'investissement dans les énergies propres, hors R&D, a augmenté de 600 % depuis 2004, grâce à des politiques nationales efficaces pour soutenir ces énergies, politiques qui créent une stabilité du marché", observe Phyllis Cuttino, directeur du programme Pew sur l'énergie propre.

 

L'énergie solaire a attiré 128 milliards de dollars (+44 %) et compte pour plus de la moitié des investissements en énergies renouvelables des pays du G20. La diminution par deux du coût des modules solaires a rendu cette énergie très attractive, compensant l'affaiblissement des mécanismes de soutien. Le prix de l'énergie du vent a également baissé en 2011.

"La combinaison de la baisse des prix et des investissements croissants a accéléré l'installation de la capacité de production de l'énergie propre avec un record de 83,5 gigawatts (GW) en 2011. Près de 30 GW de nouvelles centrales solaires et 43 GW d'énergie éolienne ont été déployés. La capacité de production de l'énergie renouvelable représente désormais 565 GW, soit près de 50 % de plus que la puissance électronucléaire installée en 2010", souligne le Pew charitable trust.

 

Les Etats-Unis reprennent la tête de la course

 

Les pays du G20 ont représenté plus de 95 % des investissements en 2011. Les Etats-Unis sont repassé en tête (48 milliards de dollars d'investissements), après avoir cédé leur place depuis 2009 à la Chine (45,5 milliards de dollars). Selon le Pew charitable trust, cette situation est liée à l'expiration fin 2011 du plan de relance américain et notamment du crédit d'impôt pour la production d'électricité à partir d'énergie renouvelable.

 

Les investissements dans les EnR  en Europe ont augmenté de 4 %, pour atteindre 99,3 milliards de dollars. Malgré cette faible hausse, elle reste la zone la plus attractive en 2011. L'Allemagne (30,6 milliards de dollars), l'Italie (28 milliards de dollars), le Royaume-Uni (9,4 milliards de dollars) font partie des pays ayant attiré le plus d'investissements privés en 2011. La France a connu le cinquième taux de croissance annuel avec une hausse des investissements de 36 % mais reste loin derrière ses voisins européens avec des investissements à hauteur de 5 milliards de dollars. Plus de 80 % des investissements en France ont concerné l'énergie solaire (4,4 milliards de dollars), les installations solaire ont augmenté de 145 %.

 

http://www.actu-environnement.com/ae/news/investissements-energies-renouvelables-2011-15432.php4#xtor=ES-6

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Transition Energétique

Au nom de quoi léguer pour des milliers d'années à des centaines de générations des produits toxiques qui n'auront servi au bien être que de deux ou trois générations ?
Voir le profil de Transition Energétique sur le portail Overblog

Commenter cet article