TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

Livre : La 3ème Révolution Industrielle

Jeremy RifkinLes livres de Jeremy Rifkin, économiste et essayiste visionnaire, sont toujours attendus. Le dernier présente la révolution fondée sur les renouvelables et internet. Une revue du livre par le magazine Plein Soleil.

http://energie.lexpansion.com/prospective/la-troisieme-revolution-industrielle-selon-jeremy-rifkin_a-34-7176.html

 

L'auteur des best-sellers  "La fin du travail" et "Le rêve européen", Jérémy Rifkin, présente dans un nouveau livre (*) sa thèse d'une troisième révolution industrielle, fondée sur l'internet et les énergies renouvelables.

Pour lui, un nouveau paradigme économique va ouvrir l'ère post-carbone. Sa démonstration repose sur l'observation que les grandes révolutions économiques ont lieu lorsque de nouvelles technologies de communication apparaissent en même temps que des nouveaux systèmes énergétiques : hier imprimerie/charbon ou ordinateur ; aujourd'hui Internet/énergies renouvelables.

La Seconde Révolution Industrielle se meurt donc. Dans un futur proche, les humains génèreront leur propre énergie verte, et la partageront, comme ils créent et partagent déjà leurs propres informations sur Internet. Cela va fondamentalement modifier tous les aspects de la façon dont nous travaillons, vivons et sommes gouvernés. Comme les première et deuxième révolutions industrielles ont donné naissance au capitalisme et au développement des marchés intérieurs ou aux Etats-nations, la troisième révolution industrielle verra des marchés continentaux, la création d'unions politiques continentales et des modèles économiques différents. Le défi est triple : La crise énergétique, le changement climatique, le développement  durable. Ces défis seront relevés par un changement de la mondialisation à la « continentalisation ». C'est-à-dire la fin d'une énergie divisée, pour une énergie distribuée.

Les cinq piliers de la Troisième Révolution Industrielle sont :

1)  Passer aux énergies renouvelables.

2)  Transformer les bâtiments sur chaque continent en mini-centres énergétiques, créant de nombreux emplois.

3)  Permettre à chaque bâtiment de conserver cette énergie.

4)  Utiliser la technologie internet pour créer un réseau similaire d'énergie. Chaque bâtiment ayant de l'énergie en trop pouvant la vendre sur ce réseau.

5) Créer des réseaux électriques continentaux dans lesquels les véhicules électriques puissent vendre leurs surplus d'énergie en se branchant à une prise, tout en étant garés.

Cela dit, la transformation de l'économie va bien plus loin qu'un changement des régimes d'énergies et des technologies de communication. C'est un transfert de l'énergie à chaque niveau de la société, à des millions de petits producteurs, générant leurs propres énergies renouvelables et échangeant les surplus à travers des continents entiers. Cette « démocratisation de l'énergie » à des implications profondes sur l'organisation de la société, de la politique et de l'économie. Ce qu'on peut appeler un « capitalisme distribué ». Des exemples existent déjà. Les énergies solaires et autres éoliennes dans le désert du Sahara pourrait ainsi combler 15% des besoins de l'UE d'ici 2050. L'Espagne et le Maroc étudient un projet de tunnel entre les deux continents. Les USA et la Russie font de même pour joindre la Sibérie et l'Alaska, afin d'échanger de l'énergie, et pour le commerce et le tourisme. Les gens commencent à se voir comme une partie d'un organisme planétaire indivisible. De nombreuses guerres ont éclatées dans la poursuite de la sécurité énergétique. Cela sera moins le cas avec ces nouvelles énergies abondantes et disponibles partout. La biosphère-politique est basée sur un sens de la responsabilité collective pour sauvegarder les écosystèmes.

Voir le site de Plein Soleil. L'auteur : Jeremy Rifkin est un économiste, essayiste, conseiller politique et activiste américain, spécialiste de prospective économique et scientifique. Son travail est principalement centré sur l'impact des changements scientifiques et technologiques sur l'économie, le travail, la société et l'environnement. Influent sur les politiques publiques américaines et européennes, il l'est aussi sur l'opinion publique, avec notamment son livre « La Fin du travail » (End of Work), paru en 1995, qui en a fait l'un des acteurs centraux du débat sur l'influence de la technologie dans le futur du travail. En 2004, « Le rêve européen » (The European Dream) fût un best-seller et lauréat du prix Corine- Prix International du Livre pour le meilleur livre économique de l'année.

(*) "La Troisième Révolution industrielle - Comment le pouvoir latéral va transformer l'énergie, l'économie et le monde" (Editeur : LES LIENS QUI LIBERENT EDITIONS)

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

Transition Energétique

Au nom de quoi léguer pour des milliers d'années à des centaines de générations des produits toxiques qui n'auront servi au bien être que de deux ou trois générations ?
Voir le profil de Transition Energétique sur le portail Overblog

Commenter cet article