TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

L'énergie autrement

Les énergies fossiles (charbon, pétrole, gaz), qui ont été à la base de l'explosion de l'activité économique à l'échelle mondiale depuis trois siècles, s'épuisent inexorablement. Le dérèglement climatique entraîné par leur usage excessif menace la survie de l'espèce humaine. Il existe d'autres défis écologiques majeurs (eau, biodiversité, pollutions chimiques…), mais le changement indispensable et radical du modèle énergétique sera à n'en pas douter une des questions clés du XXIe siècle.

 

La crise économique actuelle est d'ailleurs à bien des égards déjà une crise écologique : c'est la hausse du prix du pétrole et des matières premières qui a précipité en 2008 l'explosion de la bulle immobilière. Et c'est encore la reprise de cette hausse qui a fait replonger l'activité économique dans les pays développés en 2011. Il n'y aura pas de sortie de crise durable en France et en Europe sans une réduction rapide de la très forte dépendance de nos économies à l'égard des ressources énergétiques fossiles importées.

 

Quand il est question de cette conversion écologique, le débat se focalise le plus souvent sur les différentes techniques de production d'énergie. Pourtant, l'essentiel est ailleurs : c'est avant tout du côté de la sobriété et de l'efficacité dans l'usage de l'énergie qu'il faut rechercher les solutions. C'est d'abord cette démarche qui nous permettra peut-être de continuer, demain, à vivre décemment, voire mieux encore qu'aujourd'hui, malgré les multiples contraintes que nous impose la crise écologique. Le potentiel de ces économies est énorme dans nos sociétés de gaspillage. Notamment dans un pays comme la France qui, sous l'impact de son programme nucléaire, a fait particulièrement peu d'efforts en la matière depuis trente ans.

 

Mais du côté de la production d'énergie, les alternatives sont aussi de plus en plus nombreuses, mieux maîtrisées et moins coûteuses. Mobiliser à grande échelle l'énergie du vent, du soleil, de l'eau, du cœur en fusion de la Terre, n'est plus aujourd'hui un doux rêve d'écologiste. Les énergies renouvelables sont une industrie en plein essor qui crée de nombreux emplois, souvent non délocalisables, contribuant à redynamiser les territoires du fait de leur caractère généralement décentralisé. Impulser ainsi une relation citoyenne et démocratisée à la question de l'énergie représente pour notre pays une véritable révolution. C'est pour y contribuer qu'Alternatives Economiques, en partenariat avec la société Valorem, acteur du développement des énergies renouvelables en France, a décidé de publier ce hors-série.

 

 

couverture

 


Guillaume Duval et Naïri Nahapétian
Alternatives Economiques Poche n° 054 - février 2012
 
 
Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Transition Energétique

Au nom de quoi léguer pour des milliers d'années à des centaines de générations des produits toxiques qui n'auront servi au bien être que de deux ou trois générations ?
Voir le profil de Transition Energétique sur le portail Overblog

Commenter cet article