TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

"Je vais à la pompe, faire le plein de vent, 50 litres..." Une utopie ? Non, le produit réaliste de la première centrale hybride au monde !

La centrale hybride ENERTRAG

     

La première centrale hybride au monde est capable de transformer de l'énergie éolienne en hydrogène, moyen de stockage et vecteur d'énergie ! Les énergies renouvelables permettent ainsi d'adapter parfaitement la production aux besoins fluctuants du réseau électrique et des consommateurs ! L'énergie sous forme d'hydrogène est stockable et pourra également être utilisée pour le transport : par exemple à partir de fin 2011 à la station service de l'aéroport Berlin-Brandebourg International.

 

 

enertrag hydrogene   

Plus d'infos sur ENERTRAG

 

 

28 nov. 2012 - ENERTRAG et la Communauté d’Agglomération de Cambrai innove en mariant photovoltaïque et hydrogène !

Après la conception réussie et la mise en service d’une centrale hybride en Allemagne, à Prenzlau, liant une centrale biogaz à trois éoliennes et une unité de production d’hydrogène, ENERTRAG, en coopération avec la Communauté d’Agglomération de Cambrai, souhaite développer une installation semblable sur le territoire du Cambrésis dans le Département du Nord, couplée à une centrale photovoltaïque de 60 MWc. En effet, ce projet prévoit une centrale photovoltaïque au sol produisant de l’énergie électrique sans CO2 grâce au rayonnement solaire, un électrolyseur pour la production d’hydrogène ainsi qu’un système de stockage. L’hydrogène produit pourrait être utilisé comme carburant dans le secteur des transports, être directement injecté sur le réseau de gaz naturel, ou déstocké grâce à un système de pile à combustible ou un groupe électrogène avec moteur de gaz. Les possibilités sont multiples et porteuses d’avenir.

Ce projet innovant, unique en France, qui porte sur le stockage de l’énergie sur la base de l’hydrogène photovoltaïque, se concrétise avec la cérémonie de signature d’une lettre d’intention entre ENERTRAG et la Communauté d’Agglomération de Cambrai dans les salons de l’Assemblée Nationale, le 28 novembre 2012. Cette signature a lieu en présence du ministre-président du land de Brandebourg, M. Matthias Platzeck, ainsi que M. Jean-Louis Bal, Président du Syndicat des Energies Renouvelables. Lors de cette cérémonie, ENERTRAG signe également une lettre d’intention avec SERGIES, une société d’économie mixte du Département de la Vienne, qui porte sur leur coopération dans le cadre des prochains appels d’offres photovoltaïques de la Commission de Régulation d’ Energie. ENERTRAG a développé avec succès quatre projets de centrales photovoltaïques au sol d’une puissance totale de 22 MWc, dont elle dispose des permis de construire purgés de tout recours. La Communauté d’Agglomération de Cambrai, le land de Brandebourg et la société ENERTRAG démontrent ainsi leur souhait de contribuer activement au succès de la transition énergétique en Europe.

Il est à noter qu’ENERTRAG est l’un des plus grands producteurs énergétiques européens et ne travaille qu’avec les énergies renouvelables. Avec plus de 430 collaborateurs et des filiales dans cinq pays, dont la principale en France, le groupe gère les développements de projets, construit et exploite des parcs éoliens et photovoltaïques. Il élabore des technologies ainsi que des solutions financières et offre un large éventail de services de maintenance pour les parcs en exploitation. Le chiffre d’affaires d’ENERTRAG s’élève à plus de 250 millions d’euros.
Le groupe exploite 500 éoliennes d’une puissance totale installée de 860 MW produisant chaque année environ 1,9 milliards de kilowattheures, ce qui couvre les besoins annuels d’environ 1 million de personnes. En France, ENERTRAG totalise et dispose de plus de 415 MW de permis de construire accordés dont 150 MW en exploitation. En savoir plus 

Article Plein Soleil du 28 novembre 2012

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

Transition Energétique

Au nom de quoi léguer pour des milliers d'années à des centaines de générations des produits toxiques qui n'auront servi au bien être que de deux ou trois générations ?
Voir le profil de Transition Energétique sur le portail Overblog

Commenter cet article