TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

Honda teste son Smart Home System, combinant V2G et smart grid

hONDA-2.pngHonda Motor Co.Ltd a dévoilé le 23 avril 2012 dernier son Honda Smart Home System (HSHS) à Saitama, au Japon. Le HSHS est une architecture complète permettant de contrôler la production et la consommation d’énergie, de gérer l’interaction avec le réseau, de communiquer et d’enregistrer les rapports de consommation, d’intégrer les énergies renouvelables, de contrôler les appareils domestiques à distance. Une solution complète permettant de s’affranchir de la dépendance au réseau.

Le HSHS permettra aux foyers japonais d’être autonomes en énergie en cas coupure généralisée de courant. Il intègre une panoplie d’instruments et de technologies permettant d’arriver à ce résultat.


Le toit de la maison équipée du HSHS est muni de panneaux solaires minces à haut rendement de technologie CIGS, Copper-Indium-Gallium-Selenium.


Un générateur thermique, à haut rendement également, fonctionnant au pétrole ou encore au GPL sert de générateur de secours pour l’électricité et le chauffage. La climatisation, la cuisine et le chauffage de l’eau représentent 60% de la consommation d’énergie d’un ménage nippon. Grâce à ce générateur à taux de compression variable, le « EXlink » (Extended Expansion Linkage Engine), la transformation du carburant en énergie se fait avec une efficacité de 92%. Ce résultat est atteint d’une part par l’efficacité de l’engin mais aussi par la cogénération mise en place qui récupère les pertes de chaleur. Honda travaille au réglage du déclenchement automatique du générateur quand c’est nécessaire.


Une batterie statique est couplée aux énergies de la maison pour servir de réserve de courant. Cette batterie est conçue pour utiliser les batteries usagées de véhicules. Leur poids ne sera pas un problème puisqu’elles n’auront plus vocation à être déplacées.


Pour gérer les interactions entre la production et la consommation, Honda a développé le « Smart e Mix Manager ». En se basant sur les consommations enregistrées, le logiciel prend les décisions les plus censées pour optimiser l’utilisation des énergies et réduire les émissions néfastes au maximum. L’utilisateur peut évidemment le configurer selon ses préférences.

 

Honda-copie-2.png Le système « Internavi », réservé uniquement au Japon, permet de contrôler cet ensemble via les services de mobilité à distance. Sur la route, à bord d’une Honda, il est donc possible de contrôler tous les appareils de la maison, consulter sa facture énergétique en temps réel, déclencher la climatisation avant d’arriver, être informé si un visiteur est passé ou encore consulter l’état de charge des batteries de la maison. Tout est fait pour relier le réseau, le consommateur et la mobilité pour gérer au mieux l’énergie.


En effet, le HSHS intègre le concept de « Vehicle To Home » (V2G) qui permet d’utiliser la batterie ou la pile à combustible d’un véhicule électrique en soutien des autres sources d’énergie.


Le HSHS fait également partie du projet E-KIZUNA lancé par la ville de Saitama pour réduire les émissions de CO2. Deux maisons ont déjà été construites, une troisième est en préparation et les tests dureront jusqu’en 2018

 

Article : Avere France du 04 mai 2012

 


Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

Transition Energétique

Au nom de quoi léguer pour des milliers d'années à des centaines de générations des produits toxiques qui n'auront servi au bien être que de deux ou trois générations ?
Voir le profil de Transition Energétique sur le portail Overblog

Commenter cet article