TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

Economie : Le déclin du nucléaire

L’atome est, par essence, une énergie centralisée alors que l'avenir appartient à la production partagée. Et il cumule trop de handicaps pour constituer une alternative crédible. Il n'a jamais été une énergie propre à cause des déchets radioactifs et il reste une petite source d’énergie à l’échelle mondiale. 400 centrales fournissent 6% de l’énergie dans le monde et, pour passer à 20% en 20 ans, il faudrait construire trois centrales par semaine d’ici à 2031 ! C’est techniquement impossible et politiquement inconcevable depuis Fukushima.

 

 

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

Transition Energétique

Au nom de quoi léguer pour des milliers d'années à des centaines de générations des produits toxiques qui n'auront servi au bien être que de deux ou trois générations ?
Voir le profil de Transition Energétique sur le portail Overblog

Commenter cet article