TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

Carte des mines d'uranium en Corrèze

L'inventaire national des sites miniers d'uranium

Carte des mines d'uranium en Corrèze

L’inventaire consiste en un recensement le plus exhaustif possible des sites sur lesquels ont été pratiquées des activités d’exploration, d’extraction ou de traitement du minerai d’uranium en France métropolitaine. Le cadrage de l’inventaire, le type et le format des données à rechercher ont été établis par le comité de pilotage du programme MIMAUSA.

  • L’ajout de 30 sites sur lesquels ont été pratiqués uniquement des activités de recherche d’uranium ;
  • Des informations enrichies et corrigées suite aux nouvelles recherches de l’IRSN dans le cadre de ses activités et aux suggestions transmises par les lecteurs de la version 2004 ;
  • Une identification plus complète des cours d’eau récepteurs des éventuels rejets ;
  • Une localisation géographique plus précise et accessible ;
  • Des zooms "actualité" sur certaines zones minières permettant de donner un bref aperçu des activités en cours.

Les informations recueillies sont synthétisées sous forme de fiches de sites, elles-mêmes regroupées en zones minières. En préambule, une notice explicative des rubriques retenues et des termes employés est présentée.

> Consulter l'inventaire (pdf 7.8 Mo).

Compte tenu de l’importance du document, il est également possible de télécharger indépendamment chaque zone minière et le texte accompagnateur.

> Consulter la notice explicative.

Les différentes zones minières sont les suivantes :


AllierAlsace Ambert
Aquitaine
Aveyron

Benaize

Bretagne

Cantal
Château-Chinon
Corrèze
Creuse
Crouzille
Forez
Gartempe
Guérande
Lacour
Lodève
Lozère
PACA
Saône-et-Loire
Saint-Michel-de-Maurienne
Saint-Symphorien
Vendée

Note : Les couleurs affectées à chaque zone minière n’ont pas de signification particulière.

En marge des sites répertoriés, il peut exister des zones ayant fait l’objet de campagnes de prospection par sondages ou forages dans le cadre de permis de recherche uranifères, mais sur lesquelles aucun travail minier d’extraction, même de faible ampleur (de type tranchées, travaux de reconnaissance par petits chantiers), n’a été réalisé. Compte tenu des techniques d’exploration et de reconnaissance usuelles, les remaniements des sites concernés et donc les impacts résultants, sont, en général, très limités voire inexistants. Ces zones ne sont donc pas mentionnées dans l’inventaire.


Une adresse mail est à votre disposition pour toute demande d’information ou pour tout commentaire : irsn.mimausa@irsn.fr.

Lire la suite du dossier

Carte des mines d'uranium en Corrèze

Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

Transition Energétique

Au nom de quoi léguer pour des milliers d'années à des centaines de générations des produits toxiques qui n'auront servi au bien être que de deux ou trois générations ?
Voir le profil de Transition Energétique sur le portail Overblog

Commenter cet article