TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

Bâtiment à énergie positive : Création du Groupe de Reflexion et d'Action BEPOS

2270 1

Plusieurs TPE et PME nationales se sont réunies pour mettre en œuvre une stratégie d’approche globale dans le but de faire participer tous les acteurs (recherche, industrie, énergéticien, architecte, ingénierie, construction, promoteur, maintenance, banque, assurance, etc.) à la construction d’une filière d’excellence pour le bâtiment à énergie positive (BEPOS). Les travaux porteront dans un premier temps sur la production d’énergie décentralisée dans l’enveloppe du bâtiment.

Le tout pour :


• Une meilleure gouvernance et formalisation du secteur de la construction, en vue d’améliorer son efficacité économique et d’en faire un savoir faire exportable,
• L’amélioration de la compétitivité des entreprises et la formation des collaborateurs,
• La recherche, le développement, l’innovation et le transfert de connaissances,
• Le développement d’une « offre performance » de bâtiment architectural 100% à la Française,
• Un meilleur équilibre entre les grands groupes et les PME,
• Le lobbying auprès des politiques publiques afin d’adapter les visions politiques aux avancées opérationnelles du secteur.


Plusieurs axes de travail ont été identifiés comme devant être développés puis promus par les professionnels de l’énergie active du BEPOS, parmi lesquels  :


• Les assurances et garanties de performance,
• La construction d’offres en groupements d’entreprises en conception, construction et exploitation,
• La communication interne et externe, et reconnaissance auprès des pouvoirs publics et des clients,
• Le développement des TPE pour en faire des PME et ETI, des organisations plus performantes avec des investissements en formation et en innovation,
• L’éco-conditionnalité, Qualification – Certification des professionnels installateurs, Référentiels de formation des installateurs, Référentiels de formation des apprentis,
• L’intégration des Technologies de Communication et de l’Information pour la télégestion, la mesure et la vérification des performances des ouvrages, le pilotage du stockage et de l’adéquation production-consommation ainsi que pour les « smart grids » des éco-quartiers et villes durable, information en temps réel des utilisateurs occupants,
• La maintenance, l’exploitation, l’entretien des installations (préventif/correctif/télésurveillance),
• Le financement des projets,
• L’étude du Marché : état des lieux, réflexion Prospective : marchés neuf & rénovation, Emploi – Développement instruments mesure / activité,
• L’exportation du savoir faire et des produits du BEPOS à la Française.


Le groupe se veut ouvert aux pme et initiatives motivées, dans une logique de réflexion et d’action.


Dores et déjà, le fonctionnement du groupe est opérationnel grâce à une plateforme d’échange d’informations et d’initiatives, hébergée par l’entreprise Cythelia. Les thématiques de travail sont identifiées et les pilotes sont mobilisés autour de TCE (Terre Ciel Energies) , à l’initiative de ce groupement.


L’alliance du bâtiment, de l’énergie et du numérique est citée par certains prospectivistes comme la « troisième révolution industrielle ».


De fait, l’idée de ce groupe de réflexion et d’action est de préparer cette transition en maximisant l’innovation et la création d’emplois dans les TPE et PME françaises.


Contacts Presse :


Germain Gouranton (TCE – Terre Ciel Energies)
germain.gouranton@tcesolar.com – 06 86 31 64 70

Tassadit Bonnardot (Cythelia)
t.bonnardot@cythelia.fr – 04 79 25 89 90


Les entreprises/entités créatrices du Groupe de réflexion et d’action BEPOS (GRA BEPOS) sont à ce jour les suivantes (alphabétique) :


AMOES, APERAM, ARTESOL, BATISOLAR, BERTIN & BERTIN,  CGB-Concept, CYTHELIA, DMSE, ECOTEMIS, ENERPLAN, ESKAL, GREEN BUILDING, HOLISUD, IBC Solar, IDESUN, IMMOSUN, ISSOL, REYNAERS, SAPA Building Systems, SFS-Europe, SOLARDIS, SOLTECH, TALEV,  TCE (Terre Ciel Energies), TOURNAIRE

 

Communiqué de presse du 08 février 2012

 


Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

Transition Energétique

Au nom de quoi léguer pour des milliers d'années à des centaines de générations des produits toxiques qui n'auront servi au bien être que de deux ou trois générations ?
Voir le profil de Transition Energétique sur le portail Overblog

Commenter cet article