TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

Angleterre : Arrêt du MOX

Les autorités britanniques ont annoncé mercredi 3 août la fermeture de l'usine de Sellafield (Angleterre) fabriquant du MOX, un mélange d'uranium et de plutonium servant aux centrales nucléaires, en raison de l'impact de la catastrophe de Fukushima sur les ventes.

 

L'agence gouvernementale chargée du site, la NDA, a expliqué que cette catastrophe allait fortement affecter les contrats en provenance du Japon, qui assurent l'essentiel des débouchés de cette usine employant 800 personnes. "Pour éviter le maintien d'une activité qui engendrerait des coûts inutiles pour le contribuable britannique, la seule issue raisonnable est la fermeture de l'usine le plus rapidement possible", a précisé la NDA.

 

L'agence a promis d'aider au reclassement des employés dans d'autres unités de Sellafield, plus vieux et plus gros complexe nucléaire d'Europe devenu notamment un gigantesque chantier de recyclage et de retraitement de déchets. Le syndicat britannique des employés du nucléaire a dénoncé une décision "hâtive et à courte vue".

 

Le MOX est fabriqué à partir de plutonium issu de combustibles usés sortant des centrales nucléaires et d'uranium appauvri. Selon le groupe français Areva, 4 des 55 réacteurs nucléaires japonais fonctionnent avec du MOX, dont un à Fukushima. La centrale de Fukushima Daiichi a été gravement endommagée par une vague géante de 14 mètres déclenchée par un séisme de magnitude 9 survenu au large du nord-est du Japon le 11 mars.

 

http://www.lemonde.fr/planete/article/2011/08/03/le-plus-gros-complexe-nucleaire-d-europe-va-cesser-la-production-de-mox_1555877_3244.html

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

Transition Energétique

Au nom de quoi léguer pour des milliers d'années à des centaines de générations des produits toxiques qui n'auront servi au bien être que de deux ou trois générations ?
Voir le profil de Transition Energétique sur le portail Overblog

Commenter cet article