TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

Le coût moyen de l'électricité solaire et éolienne pourrait baisser jusqu’à 59 % d’ici 2025 selon IRENA

Le coût moyen de l'électricité solaire et éolienne pourrait baisser jusqu’à 59 % d’ici 2025 selon IRENA

Le coût moyen de l'électricité produite par le solaire et l'éolien devrait diminuer entre 26 et 59 % avant 2025 selon un rapport sorti récemment par l'agence d'Énergies renouvelables internationales (IRENA) Le rapport au titre évocateur : « The power to change : Solar and wind cost Reduction Potential to 2025, montre qu'avec le droit réglementaire et le cadre législatif en place les technologies du solaire et du vent vont continuer à voir leurs coûts se réduire à l'horizon 2025 et au-delà.

Le rapport estime qu'avant 2025, la moyenne des coûts de l'électricité solaire pourrait diminuer de 59 % pour le photovoltaïque, 35 % pour l'éolien off-shore et 26 % pour l'éolien terrestre comparé à 2015. Le prix de l'électricité pour l'énergie solaire concentrée pourrait aussi considérablement diminuer de 43 % selon la technologie utilisée. Avant 2025, la moyenne mondiale du coût de l'électricité en provenance du solaire PV et de l'éolien terrestre sera d'environ 5 à 6 cents de dollar par kWh.

« Ces dernières années, nous avons pu constater la chute spectaculaire des prix de l'électricité solaire photovoltaïque et éolienne. Ce rapport montre que les prix vont continuer de chuter grâce aux différentes technologies et de nouveaux facteurs du marché » souligne le directeur général de l'IRENA. Adnan Z. Amin « Le solaire et l'éolien s'imposent déjà comme les nouvelles sources d'énergie les plus économiques sur le marché de l'énergie dans le monde. Cette nouvelle réduction des coûts ne fera qu'accroître cette tendance et renforcera la tendance inéluctable du passage des énergies fossiles aux énergies renouvelables ».

Depuis 2009, les prix des modules solaires PV solaire et des turbines éoliennes ont diminué respectivement d'environ 80 % et de 30 % à 40 %. Pour chaque doublement cumulé de capacité installée, les prix de module PV solaires peuvent chuter de 20 % et le coût d'électricité des parcs éoliens peut chuter de 12 %, en raison des économies d'échelle et de l'amélioration technologique

De manière significative pour les décideurs, la réduction des coûts à l'horizon 2025 dépendra de plus en plus de l'équilibre du coût des systèmes (onduleurs, tables de supports, génie civil, etc), des technologies d'innovation, des opérations et des coûts de maintenance mais aussi du management de qualité de projets. Le focus dans de nombreux pays doit donc passer par l'adoption de politiques visant à réduire les coûts dans ces domaines.

Historiquement, le coût a été cité comme une des barrières principales à la transition des énergies fossiles vers les sources d'énergies renouvelables mais l'histoire a changé, confie Adnan Z. Amin. « Pour continuer à conduire la transition énergétique, nous devons maintenant adopter une politique pour soutenir les initiatives qui se traduira par une plus grande baisse des coûts et donc une maximisation de l'énorme opportunité économique qui est à portée de main »

The Power to change, n'est autre que la première étude d'une série de plusieurs publications à venir dédiées à l'énergie solaire d'IRENA qui seront réalisées cet été. Deux exemples! Le rapport, « Letting in the light. How Solar Photovoltaïcs Will Revolutionize the Eelctricity System » présentera un panorama très explicite du solaire PV à travers le monde et ses perspectives pour le futur tandis qu'une autre étude IRENA évoquera la gestion des panneaux PV en fin de vie. Ces deux documents seront lancés au cours de la conférence l'Europe Intersolar de Munich 21-24 juin.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Transition Energétique

Au nom de quoi léguer pour des milliers d'années à des centaines de générations des produits toxiques qui n'auront servi au bien être que de deux ou trois générations ?
Voir le profil de Transition Energétique sur le portail Overblog

Commenter cet article