TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

Photovoltaïque : c'est ensemble que nous changerons les choses !

Photovoltaïque : c'est ensemble que nous changerons les choses !

La situation climatique n'a jamais été aussi préoccupante. Dans quelques semaines, la COP21 sera l'occasion de transformer cette menace imminente en opportunité. Prendrons-nous les bonnes décisions ?

Un rêve…

Imaginez notre monde en 2050. Les énergies fossiles et leur impact néfaste sur l’humanité appartiennent à l’histoire. La proportion de maladies graves liées à la pollution atmosphérique est en chute libre depuis plusieurs décennies. L’indépendance énergétique des États a grandement contribué à l’apaisement des tensions géopolitiques qui faisaient rage au début du XXIe siècle.

L’accès quasi gratuit à l’électricité a ouvert la voie à l’industrialisation des pays en voie de développement, réduisant par la même la famine. La possibilité de désaliniser l’eau à moindre coût permet de mieux faire face aux périodes de sécheresse.

L’économie mondiale ne s’est jamais mieux portée : le prix extrêmement faible de l’énergie a débouché sur une augmentation conséquente du pouvoir d’achat des ménages et une compétitivité accrue des entreprises.

Dans ce monde plus simple, plus prospère, les pays les plus riches peuvent allouer des ressources importantes à l’éducation, la culture ou encore la santé. Tout ceci et plus encore a été rendu possible grâce à une découverte révolutionnaire : une source d’énergie propre, abondante, accessible à tous et capable de générer de l’électricité à un coût dérisoire.

…qui pourrait devenir réalité ?

Utopie me direz-vous ? Pourtant, cette source existe, elle s’appelle le photovoltaïque. Quant à ce monde, il pourrait déjà être le nôtre si nous l’avions décidé. D’après un rapport de l’Agence Internationale de l’Énergie, 600 milliards de subventions (1) sont attribuées dans le monde chaque année aux énergies fossiles. Contre seulement 120 milliards aux énergies renouvelables.

Or, la chute rapide et continue du coût du solaire est rendue possible grâce aux effets conjugués des courbes d’expérience et des économies d’échelle : on observe ainsi que le prix d'une cellule photovoltaïque tend à chuter de 20 % lorsque la capacité de production mondiale de cellules double. Au rythme actuel, il est ainsi prévu que le coût du kWh photovoltaïque soit de 1,5 ct d'euro en 2050 (2).

Lorsque l’on sait que 600 milliards permettraient de tripler la capacité mondiale cumulée, il est facile de s’imaginer à quoi ressemblerait notre société si le solaire avait pu bénéficier de telles subventions sur plusieurs années.

Aveuglés par le court-termisme, nous avons préféré soutenir des technologies polluantes et sans avenir. Comment souhaitons-nous que les générations futures se souviennent de nous ? Comme des passéistes qui ont condamné la planète en tournant le dos au progrès ? Ou comme des progressistes qui l’ont sauvée en embrassant le changement ?

…si nous le décidons !

Le PV sera la source d’énergie dominante à terme, le PDG de Shell l’a lui-même réaffirmé il y a peu (3). La jouissance de ses bienfaits ne devrait pas être réservée à nos enfants ou petits-enfants, d’autant plus que le climat n’attendra peut-être pas si longtemps. À quelques semaines de la COP21 qui se déroulera ici, chez nous, la France et ses citoyens doivent montrer l’exemple.

Il ne tient qu’à nous d’accélérer le processus : installons du solaire sur nos territoires, sur nos toits, soutenons les projets innovants, écrivons à nos élus. Bref, agissons ! Chacun a la possibilité de participer à cette révolution. Une révolution industrielle, mais aussi sociale, au bénéfice de tous, pour un monde meilleur.

Sources

1) http://www.iea.org/Textbase/npsum/WEO2014SUM.pdf
2) http://cleantechnica.com/2015/02/25/solar-pv-will-cheapest-form-power-within-decade/
3) http://www.businessgreen.com/bg/news/2426378/shell-boss-solar-will-be-backbone-of-global-energy-system

Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

Transition Energétique

Au nom de quoi léguer pour des milliers d'années à des centaines de générations des produits toxiques qui n'auront servi au bien être que de deux ou trois générations ?
Voir le profil de Transition Energétique sur le portail Overblog

Commenter cet article