TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

Systèmes de stockage EnR : le Japon promet une aide de 614 millions d’euros

Systèmes de stockage EnR : le Japon promet une aide de 614 millions d’euros

Le gouvernement japonais doit introduire dans son budget 2015 une aide au stockage d'un montant équivalent à 614 millions d'euros (81 milliards de yens). Cette aide, pilotée par le ministère de l'Économie, du Commerce et de l'Industrie (METI), devrait s'adresser aux ménages autant qu'aux entreprises.

Depuis l'introduction d'un tarif d'achat en 2012, les installations d'énergies renouvelables se multiplient dans le pays, les systèmes photovoltaïques en particulier. En moins de quatre ans, près de 900 000 ménages se sont équipés de modules et la puissance installée durant la seule année 2014 flirte avec les 8 GWc.

L'aide au stockage pourrait permettre de faciliter l'intégration de l'énergie solaire dans le réseau. Plusieurs électriciens du pays, qui sont à la fois producteurs d'électricité et gestionnaires de réseaux, ont en effet argué que les énergies renouvelables risquaient de déstabiliser le système électrique national.

Néanmoins, selon certains analystes, cette aide au stockage trouverait moins sa raison d'être dans la sécurité du réseau que dans une stratégie industrielle. Entre les interconnections, les stations de pompage-turbinage et la gestion de la demande, les gestionnaires de réseau ne manquent pas de solutions pour intégrer la production variable d'électricité. En revanche, le Japon a l'ambition d'être un leader mondial des solutions de stockage et ses industriels ont besoin d'un solide marché intérieur pour gagner leurs galons.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Transition Energétique

Au nom de quoi léguer pour des milliers d'années à des centaines de générations des produits toxiques qui n'auront servi au bien être que de deux ou trois générations ?
Voir le profil de Transition Energétique sur le portail Overblog

Commenter cet article